Jeune public シ

Comme chaque année, le Festival réserve une place importante au jeune public. Pendant toute la durée du festival, collégiens, lycéens et jeunes étudiants participent à l’événement au travers d’ateliers faisant appel à leurs sens critiques et artistiques. Petit tour d’horizon des ateliers proposés !

– Journée d’immersion 

Assister aux projections publiques du Cinéma « La Lucarne » et de la Maison des arts. Les films sont sélectionnés spécialement pour les classes et issus des différentes sections du festival. Selon les parcours et les journées choisies par leurs professeurs, les élèves découvrent ainsi des films du patrimoine et des films inédits, des documentaires et des fictions, des courts et des longs métrages, accompagnés de présentations et de débats. Chaque élève assiste ainsi au moins à deux projections au cours de sa journée.

– Le Jeune Public : des nouveaux horizons

Notre action en direction des jeunes publics s’effectue notamment dans le cadre des dispositifs « Collège au cinéma » et « Lycéens au cinéma », en partenariat avec les associations coordinatrices de ces dispositifs : l’Association Cinéma Public (dispositif Collège au cinéma), l’Association des Cinémas de Recherche d’Ile-de-France (dispositif « Lycéens au cinéma »). Chaque année, nous inventons des programmations en lien avec des partenaires nouveaux, comme cette année la Mac pour ouvrir les regards, offrir des perspectives toujours plus étendues.

 

Quatre ateliers pratiques ont été mis en place cette année :


•  Atelier animation en papiers découpés avec Linda Couraut
•  Atelier « PATAMOD » avec le professeur Kouro 
•  
Atelier « Sonorisation de film » avec Marie Denizot
•  Atelier de prises de vues photographiques en argentique et montage de l’exposition « Leurs regards » avec la photographe Sabracane

 

– « Festimages » : le quotidien en images du festival

Encadré par Guillaume Poitrat et Jean-Philippe Jacquemin, professeurs au Lycée Guillaume Budé de Limeil-Brevannes, la nouvelle équipe de « Festimages », composée d’élèves de 1ères option cinéma (21 élèves), a repris ses caméras pour la 40ème édition du festival.

Présents sur toute la durée du festival, les élèves sont assimilés aux membres de l’équipe. Ils ont accès à l’ensemble des projections et événements et participent à la réunion de planning du matin.

A l’aide de 3 caméras et 3 bancs de montage, l’équipe filme, réalise, monte et sous-titre une émission quotidienne sur la vie du festival, enrichie d’interviews de réalisatrices (en plusieurs langues), de spectateurs et de membres de l’équipe.

Les émissions sont projetées tous les jours du festival sur un grand écran, dans le hall de la Maison des Arts de Créteil, créant un rendez-vous incontournable des moments forts du festival.

– « What’s up » : le petit journal quotidien du Festival

Encadrée par Pauline Vallet, Alain Tissier (professeurs d’Histoire et de Cinéma) et Mathieu Farelly (professeur de mathématiques au Lycée Léon Blum), la classe de 1ère L option cinéma du Lycée Léon Blum de Créteil a réalisé le « What’s up », le journal quotidien du Festival (cf. annexe / exemplaires du What’s up ?).

Présents dès 9h du matin pour une réunion de rédaction, ils réalisent dans la matinée le maquettage de leurs articles de la veille et procèdent à l’impression du journal et à sa distribution. Les après-midi sont consacrés au visionnage de films en salle, aux interviews de réalisatrices, d’actrices ou de membres du Jury et à l’écriture de critiques pour préparer le journal du lendemain.

 Les élèves du lycée Léon Blum écrivent pendant 10 jours 9 numéros du journal « What’s up ». L’occasion pour eux de découvrir :

• Des réalisatrices et diverses personnalités spécialistes dans leur domaine (chercheurs universitaires, acteurs, artistes performeurs, producteurs…)

• De se confronter à une expérience journalistique : rédaction d’articles, mise en page d’un journal, organisation d’interviews, coordination et répartition des missions de chacun par un élève rédacteur en chef.

• De travailler en groupe, d’être créatif et de prendre des initiatives pour la bonne réalisation d’un projet

Les élèves ont également reçu la visite et les conseils de Adrien Dénouette, journaliste et critique cinéma, en amont (6 mars 2018) en classe et pendant le Festival.

Le bilan de cette année est positif. Les élèves ont su relever le défi en réussissant à sortir les 9 numéros du journal, en temps et en heure, pour le public du Festival.

Le Jury Graine de Cinéphage

Initié en 1985, le jury Graine de Cinéphage était composé cette année de 4 lycéens. Lycée Léon Blum Créteil, Lycée Guillaume Budé Limeil Brevannes. Cette année la marraine du jury « Graine » est la réalisatrice Cécile Friedmann.

Une sélection spéciale de quatre films en compétition « Graine de Cinéphage » était proposée au jury, réunissant 2 long-métrages fiction et 2 films documentaires. 

– Le jury UPEC

Un jury de l’UPEC, composé d’étudiant.e.s et de membres du personnel, décernera un prix ; une expérience enrichissante pour les participant.e.s, qui découvrent la singularité de l’univers du cinéma à travers les œuvres de réalisatrices de talent et de professionnelles du 7ème art.