Lame De Fond

Longs Métrages Documentaire

Édition

2014

Réalisation

Perrine Michel

Synopsis

2014 – Prix du Jury Anna Politkovskaïa – Meilleur Long Métrage documentaire

Une petite chanson, la vente d’une maison familiale, une mère, un frère et sa sœur, réflexions, anecdotes, évocation nostalgique, émotion qui affleure et pourtant on reste bien élevé, pas d’effusion, la grande branche du vieux frêne tombe, « Papa s’est rasé la moustache », la voix de la sœur prend doucement sa place de narratrice ; imperceptiblement une mécanique inexorable se met en place, une mécanique du doute, d’une innocence impossible, du trouble de la mémoire – ou plutôt de la mémoire du trouble, le passé recouvre le présent pour envahir la maison. À partir de là, c’est le spectateur qui est emporté par une lame de fond. Denis Gheerbrant.

A little song, the sale of a family home, a mother, a brother and sister, ruminations, anecdotes, nostalgic evocation, overwhelming emotion and yet we remain well mannered, no effusion, the big branch of the old ash tree falls, « Dad shaved his mustache, » the sister’s voice gently takes its place as narrator; imperceptibly an inexorable mechanics slowly comes into place, the mechanics of doubt, an impossible innocence, memory disorder – or rather, disorder of the memory, the past covers the present invading the house. From there on, the viewer is swept away by a tidal wave. Denis Gheerbrant

Informations concernant le film

Détails

Année 2013
Pays France
Durée 57 min
Colorimétrie Couleur
Version VF
Images Perrine Michel
Montage Marie-Pomme Carteret
Production En Rouge dans la marge