Le Fantôme De L’opératrice

Longs Métrages Documentaire

Édition

2006

Réalisation

Caroline Martel

Synopsis

de Caroline Martel, 2004, 65′, couleur et noir et blanc, Beta , v.o. français (CANADA) Telle une image fantôme, une voix nous accompagne dans un voyage fait de science et de fiction à travers une centaine de films d’archives produits entre 1903 et 1989 qui sont autant de traces de l’histoire des téléphonistes, une main-d’oeuvre invisible qui a traversé le XXe siècle. Cobayes de l’innovation, avec leur « Voix qui sourit », elles ont aussi servi de créatures glamour pour d’avant- gardistes campagnes de relations publiques. Archéologie fantastique de notre ère, le film propose un portrait à la fois troublant et lumineux d’une société humaine à l’âge technocratique.