L’Île des perdus

Compétition Documentaire
France

Édition

2021

Réalisation

Laura Lamanda

Synopsis

Le flux ne s’arrête jamais. Les perdants approchent l’accueil du Service des Objets Trouvés. Ils viennent récupérer leurs objets, ils sont pressés. Mais retrouver ce qui a été égaré n’est pas chose facile. Il faut du temps. Le temps d’être reçu au guichet de l’accueil. Le temps d’expliquer ce qui a été perdu. Puis le temps nécessaire pour que les agents puissent identifier l’objet dans l’entrepôt et le faire remonter à l’accueil avec le monte- charge. Mieux vaut alors accepter l’attente, s’abandonner à ce ralentissement et raconter. Dire quel contretemps, quel acte manqué ou quel chagrin nous a portés à perdre, à nous égarer nous-mêmes un peu parfois, et à échouer ici.

The Service des Objets Trouvés is the Parisian office that collects the most unthinkable objects lost during daily trips to the metropolis. Many remain abandoned, others are brought back to the world by their owners, full of joy. With a Wisemanian eye, the director finds an unprecedented angle through which to describe the population of a large city and its relationship with objects.

Laura Lamanda est écrivaine et réalisatrice. De 2005 à 2010 elle collabore depuis Paris aux pages culture du magazine « D di Repubblica ». Son reportage «Les Tristes igloos du canal Saint-Martin » est publié en 2008 dans le recueil « La France de Sarkozy vue par la presse étrangère » Ed. Courrier International. Elle coécrit en 2009 le documentaire Famille, primé au Torino Film Festival. Elle publie en 2012 le roman « L’Aeroracconto dell’amore fatale », Ed. Fandango Libri. En 2015 elle collabore à la réalisation du documentaire Lupino, prix CINE+ et Prix Jury jeunes au Festival de Brive. L’Île des perdus est son premier long métrage documentaire.

Note de la réalisatrice

Il y a quelques étés, tout se passait de manière apparemment tranquille, quand mes objets ont commencé à se perdre. Tout se perdait : les clés, les livres, les pièces d’identité, les papiers. Mes journées étaient parsemées de petits deuils. Et puis, dans ce flux ininterrompu de pertes, l’accident le plus grave est survenu : j’ai perdu mon ordinateur portable.

En le retrouvant, quelques semaines plus tard, au Service des Objets Trouvés, j’étais émerveillée : des inconnus qui ne me devaient rien s’étaient occupés de moi. C’est comme ça, en y allant chercher mon ordinateur, que j’ai découvert rue des Morillons cet espace dédié à la perte. J’aimais passer du temps dans le hall aux grandes fenêtres et au mobilier vieux et robuste, où une foule de perdants avait échoué avant moi. Je ne voulais plus quitter cet endroit. J’allais y rester, entourée par les autres et par leurs histoires. J’allais les filmer.

Photo DR

Rencontre Zoom avec Laura Lamanda

Laura Lamanda à propos de L'Île des perdus

> Paroles de réalisatrices

Bande-annonce

Informations concernant le film

Détails

Année 2020
Pays France
Durée 1h18
Version VOSTF
Scénario Laura Lamanda
Images François Farellacci
Musique Gary Joel White, Avery Isles
Son Amaury Arboun
Montage Laura Lamanda, François Farellacci
Production Make