Erreur de la base de données WordPress : [INSERT, UPDATE command denied to user 'filmsdefkd1'@'10.20.21.118' for table 'wp_options']
INSERT INTO `wp_options` (`option_name`, `option_value`, `autoload`) VALUES ('_transient_doing_cron', '1664481127.9068570137023925781250', 'yes') ON DUPLICATE KEY UPDATE `option_name` = VALUES(`option_name`), `option_value` = VALUES(`option_value`), `autoload` = VALUES(`autoload`)

Que l'amour - Festival International de Films de Femmes

Que l’amour

Long-métrage documentaire

Édition

2020

Réalisation

Laetitia Mikles

Projections

Samedi 14.03 à 17h et Mardi 17.03 à 19h

Synopsis

Un jour, alors que rien ne l’y destinait, Abdel découvre les chansons de Jacques Brel. Cette découverte va changer sa vie…
« Abdel est un peu comme ces héros tourmentés des films de Scorsese. Qui endurent, rêvent, chutent et se relèvent. Et puis, comme dans tous les films noirs, il y a ce moment magique où le héros rencontre l’amour. Pour Abdel, l’amour est une chanson. Entendre Brel pour la première fois a été un choc pour lui. Du Périgord à Alger, il part pour un tour de chant… » Lætitia Mikles

Although nothing could have foretold it, one day Abdel discovered the songs of Jacques Brel. The encounter was to change his life…

“Abdel is a bit like the tormented heroes in Scorsese’s films, who endure, dream, fall and get back up again. And then, as in all film noir, there is a magical moment when the hero finds love. Often love is a woman. But for Abdel, love is a song. Hearing Brel for the first time gave him a shock. After that he was no longer the same.” Lætitia Mikles

Née en 1971, Lætitia Mikles tourne en 2001 son premier documentaire Lucie va à l’école suivi de Touchée et De Profundis. Lauréate de la Villa Kujoyama, elle filme en 2007 le portrait de la réalisatrice japonaise Naomi Kawase Rien ne s’efface. Son lien avec le Japon l’amène à réaliser Kijima Stories. Le film reçoit le Prix du Public au FIFF de Créteil en 2014. Elle est par ailleurs critique de cinéma et enseigne le documentaire.

« La réalisatrice que nous connaissons pour son film Kijima Stories, fait là un portrait sensible et original d’un jeune français d’origine algérienne. Séduit par Brel et par accident, il se met dans son sillage et tente le tour de chant auprès d’auditoires accueillants : personnes âgées ou club de public populaire. La construction du film est élégante. Les rapports à l’image et au son très artistiques et riches. Attentive à la gestuelle et aux moments sensibles, la réalisatrice nous fait partager sa réalité. » Jackie Buet

Photo DR

Informations concernant le film

Détails

Année 2019
Pays France
Durée 1h20
Version VF+A
Images Nicolas Duchêne
Montage Emmanuelle Pencalet
Production Alter Ego, Night Light
Avec Abdel Khellil

Warning: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/filmsdefkd/www/index.php on line 20