29, 30 avril, 1er mai : Rétrospective Danielle Darrieux

Dans le cadre de la section « Les Grandes classiques du cinéma », le Festival s’associe au Grand Action pour une rétrospective consacrée à l’actrice Danielle Darrieux les 29, 30 avril et 1er mai 2017. Cet hommage à Danielle Darrieux, qui aura 100 ans le 1er mai 2017 a été construit avec Geneviève Sellier et Gwénaëlle Le Gras et propose de retracer son parcours à travers sept films qui illustrent les différentes facettes de sa personnalité.

 

SAMEDI 29 avril – 20h

8 femmes, François Ozon (2002, 1h43)

Présentation par Gwénaëlle Le Gras

Avec Danielle Darrieux, Catherine Deneuve, Isabelle Huppert, Virginie Ledoyen

Dans une grande demeure bourgeoise en pleine campagne on s’apprête à fêter Noël. Mais un drame se produit : le maître de maison est assassiné.

 

DIMANCHE 30 avril – 14h

Marie-Octobre, Julien Duvivier (1958, 1h26)

Présentation par Ginette Vincendeau

Avec Danielle Darrieux, Paul Meurisse, Bernard Blier

Quinze ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, Marie-Octobre accueille dans sa somptueuse demeure ses anciens camarades du réseau de résistance «Vaillance».

15h30 : suivi d’une conférence de 45 minutes « Danielle Darrieux, la traversée du siècle » par Geneviève Sellier et Gwénaëlle Le Gras

 

DIMANCHE 30 avril – 17h00

Premier rendez-vous, Henri Decoin (1941, 1h45)

Présentation par Geneviève Sellier

Avec Danielle Darrieux, Louis Jourdan, Fernand Ledoux, Elisa Ruis, Sophie Desmarets

Une collégienne orpheline, à la recherche d’affection et de réconfort, répond à une petite annonce et se rend à un rendez-vous dans un café. 

 

DIMANCHE 30 avril – 19h30

Madame de…, Max Ophuls (1953, 1h40)

Présentation par Ginette Vincendeau

Avec Danielle Darrieux, Charles Boyer, Vittorio De Sica

Pour régler ses dettes, Madame de… vend à un bijoutier des boucles d’oreilles que son mari lui a offertes et feint de les avoir perdues.

 

LUNDI 1er mai – 14h

Occupe-toi d’Amélie, Claude Autant-Lara (1949, 1h32)

Présentation de Ginette Vincendeau

Avec Danielle Darrieux, Jean Desailly, Louise Conte

Étienne entretient la ravissante Amélie d’Avranche. Lorsqu’il apprend que son ami Marcel Courbois ne pourra toucher son héritage que lorsqu’il sera marié, Etienne propose de lui organiser un faux mariage avec Amélie

 

LUNDI 1er mai – 16h30

En haut des marches, Paul Vecchiali (1983, 1h32)

Présentation de Geneviève Sellier

Avec Danielle Darrieux, Hélène Surgère, Françoise Lebrun

Françoise revient à Toulon après vingt ans d’absence… pour tuer. Mais qui? Pourquoi ? Et en haut des marches de sa villa, que trouvera Françoise ?

 

LUNDI 1er mai – 19h

Le jour des rois, Marie-Claude Treilhou (1991, 1h45)

Présentation par Gwénaëlle Le Gras

Avec Danielle Darrieux, Paulette Dubost, Micheline Presle

Un dimanche d’Epiphanie, trois vieilles soeurs se réunissent et il y a de l’électricité dans l’air…

 

Au début de chaque séance :

Tournons ensemble, mademoiselle Darrieux, Emmanuel Vernières (2016, 9min)

3, 4 et 5 mai

Colloque international « Danielle Darrieux // La traversée d’un siècle », animé par Geneviève Sellier et Gwénaëlle Le Gras à l’Université Bordeaux Montaigne

Le colloque réunira pendant trois jours des chercheur.e.s français.e.s et étranger.e.s pour explorer toutes les périodes et tous les aspects de la carrière et de la personnalité de Danielle Darrieux. – toutes les informations ici –

  • Geneviève SELLIER, Professeure émérite en études cinématographiques à l’Université Bordeaux Montaigne, Spécialiste des approches « genrées » du cinéma et de la télévision
  • Gwénaëlle LE GRAS, Maîtresse de conférences en études cinématographiques à l’Université Bordeaux Montaigne
  • Ginette VINCENDEAU, Professeure en études cinématographiques à King’s College London et critique de cinéma à Sight and Sound

 

danielle-darrieux-Marie-Octobre1

Marie-Octobre, Julien Duvivier, 1958 ©Tous droits réservés

En haut des marches, Paul Vecchiali, 1983 ©Tous droits réservés

« Les Grandes classiques du Cinéma » : Depuis sa création en 1979, le Festival fête les héroïnes modernes du cinéma. Pour sa 39e édition, il met en lumière les pionnières qui chacune représente un modèle de création et incarne l’idée de l’aventurière toujours moderne.

Le Grand Action
5, rue des école – Paris 5ème

Partager cet article