Jeune public

Chaque année, nous inventons des programmations en lien avec nos partenaires – Collège au Cinéma (Association Cinéma Public) et Lycéens au cinéma (Association des Cinémas de Recherche d’Ile­‐de‐France) – pour ouvrir les regards et offrir des perspectives toujours plus étendues au jeune public. Le festival accueille en général pas loin de 700 élèves, en partenariat avec la Maison des Arts de Créteil et le Cinéma La Lucarne. En immersion au sein du Festival, les élèves ont l’occasion de vivre pleinement une manifestation cinématographique riche de son expérience et de ses engagements.

> Un jury de lycéens du Val-de-Marne remet le Prix « GRAINE DE CINÉPHAGE » à un des films de la sélection. Ce jury est accompagné d’une réalisatrice marraine qui les suit tout au long du festival et participe à la délibération ainsi qu’à la remise des prix.

> Tous les jours, le public reste informé grâce au journal WHATS’UP et à la télé FESTIMAGES, rédigées et animés par les lycéens.

> Des Ateliers « Métiers du cinéma » sont proposés aux élèves.

 

© Livia Saavedra



Initié en 1985, le jury Graine de Cinéphage est composé d’élèves des lycées Léon Blum de Créteil et Guillaume Budé de Limeil-Brévannes. Une sélection spéciale de cinq films en compétition « Graine de Cinéphage » leur est proposée. Lors de la soirée de remise de prix, le jury jeune remet le Prix « Graine de cinéphage », doté d’un montant de 1000 euros par le Festival.

De 2009 à 2012, des jeunes de l’école expérimentale de Bonneuil, accompagnés de leurs éducateurs, ont participé au Jury Graine de Cinéphage.

Depuis quatre éditions le jury de jeunes est accompagné d’une réalisatrice marraine qui les suit tout au long du festival et participe à la délibération ainsi qu’à la remise des prix. À Pauline Rambeau de Baralon, marraine de la 39ème édition, et Cécile Friedmann, marraine de la 40ème édition, a succédé Margot Gallimard en 2019 lors du 41ème Festival International de Films de Femmes.

© Livia Saavedra



Retrouvez ici très bientôt l’ensemble des films jeune public programmés.



Les élèves de la classe de Seconde du Lycée Léon Blum de Créteil, membres du petit journal et présents sur toute la durée du festival, bénéficient d’un badge équipe et assistent librement à l’ensemble des projections et événements. Présents dès 9h du matin pour une réunion de rédaction, ils réalisent dans la matinée la mise en page de leurs articles de la veille et procèdent à l’impression du journal et à sa distribution. Les après-midi sont consacrés au visionnage des films en salle, aux interviews de réalisatrices, d’actrices ou de membres des différents Jury du festival et à l’écriture de critiques pour préparer le journal du lendemain.

La rédaction et le suivi du What’s Up leur permet également de se confronter à une expérience journalistique : rédaction d’articles, mise en page d’un journal, préparation et organisation d’interviews, coordination et répartition des missions par l’élève rédacteur en chef qui change tous les jours. Bref, un vrai travail de groupe, créatif et autonome !

 



Présents sur toute la durée du festival, les élèves de la classe de 1ère option cinéma au Lycée Guillaume Budé de Limeil-Brévannes sont assimilés aux membres de l’équipe. Ils ont accès à l’ensemble des projections et événements et participent à la réunion de planning du matin. A l’aide de 3 caméras et 3 bancs de montage, l’équipe filme, réalise, monte et sous-titre une émission quotidienne sur la vie du festival, enrichie d’interviews de réalisatrices (en plusieurs langues), de spectateurs et de membres de l’équipe.

Les émissions sont projetées tous les jours du festival sur un grand écran, dans le hall de la Maison des Arts de Créteil, créant un rendez-vous incontournable des moments forts du festival.

© Livia Saavedra



Les classes de collèges et lycées peuvent bénéficier d’ateliers « métiers du cinéma » lors de leur journée d’immersion au festival, animés par des professionnel.le.s et lié.e.s aux métiers et aux techniques du cinéma.

Pour la 43ème édition du festival nous proposons quatre ateliers « métiers du cinéma » :

– L’animation PATAMOD avec le professeur Kouro, artiste plasticien, et Linda Couraut, réalisatrice stop motion

– L’atelier animation en papiers découpés avec Linda Couraut, réalisatrice stop motion

– L’atelier Table Mash Up, en partenariat avec le département du Val-de-Marne

– L’atelier de sonorisation avec Marie Denizot, musicienne et compositrice.